Le Québec

Je vais finir la trilogie » Pays du Nord  » par le Québec que nous avons visité en septembre 2013.

Ce voyage a commencé à Montréal. Notre circuit : Montréal- Les Laurentides ( le Mont Tremblant) – La Mauricie ( Trois Rivières) -Le lac St Jean – Saguenay- Tadoussac – Charlevoix- Québec- Montréal

Jour 1-2 : Montréal

Montréal est une ville magnifique. C’est la ville la plus importante du Québec. Elle est considérée comme ayant la deuxième population francophone au monde après Paris !  Elle se situe principalement sur l’île fluviale de Montréal, sur le fleuve Saint-Laurent  (entre Québec et le lac Ontario ) dans le Sud du Québec, dont elle est la métropole.

Nous avons visité le Vieux Montréal, le vieux-Port, la Basilique Notre-Dame, le Plateau -Mont- Royal, le quartier latin, le Biodôme, l’Observatoire et fait une croisière afin d’explorer le Vieux-Port, le Vieux-Montréal et le Canal-de-Lachine!

Jour 3-4 : Les Laurentides

Le Mont-Tremblant ( 144 km de Montréal) . Une légende amérindienne serait à l’origine du nom « mont Tremblant » : « le Montagne des Esprits ou du Diable. Il semblerait qu’il en sort des bruits sourds, des grondements, et que quelquefois ceux qui la gravissent la sentent bouger sous leurs pieds! Mont-Tremblant est une ville de la province canadienne de Québec, située au sein des Laurentides, une chaîne montagneuse au nord-ouest de Montréal. La station de ski , ouverte toute l’année, se trouve sur les berges du lac Tremblant. Elle permet la pratique de sports d’hiver, accueille un parcours de golf et possède un village commerçant piéton. Au nord de la ville, le vaste parc national est doté de chemins de randonnée forestiers et de lacs pour le canoë.

Après avoir longé le lac des Sables, arrêt à Saint-Donat pour y dormir ( Auberge de Saint-Donat que je vous recommande).

Jour 4-5 : après avoir parcouru 238 km, nous voici en Mauricie. Pour commencer, balade dans le Parc Ouareau sans oublier de noter notre nom sur un papier à déposer dans une boite aux lettres située à l’entrée du parc au cas où nous nous perdrions ou faisions une rencontre « ursidée »…

En fin d’après midi, nous atteignons la ville de Trois-Rivières. Le nom de la ville, qui est français pour «trois rivières», tient du fait que la rivière Saint-Maurice a trois embouchures au fleuve Saint-Laurent . La principale artère de la ville est le boulevard des Forges, une zone de plusieurs pâtés de maisons au cœur de la vieille ville composée de bâtiments centenaires abritant une grande variété de cafés, restaurants, clubs, bars et boutiques. Les sites à voir sont : les Forges du Saint-Maurice, une fonderie datant des années 1730, le monastère des Ursulines et la Basilique Notre-Dame-Du-Cap. Nous dormons chez Yolande et René dont la maison d’hôte se trouve en bordure du Saint-Laurent. Accueil exceptionnel! Chambre superbe et petit-déjeuner maison délicieux !

Jour 6 : Nous quittons La Mauricie pour le lac Saint-Jean, 326 km plus loin. Arrêt à Shawinigan pour visiter le Centre Boréalis : le Centre d’Histoire de l’Industrie Papetière et la Cité de l’Energie puis à la maison des Bûcherons à Grandes Piles. Nous atteignons La Tuque en fin d’après-midi et dormons au Domaine des Bastonnais composé de petits chalets en bois et tenu par des français. La ville de La Tuque est la deuxième plus grande municipalité du Québec en superficie et se situe en bordure de la rivière Saint-Maurice, à 167 km au nord de Trois-Rivières

Jour 7 : En route vers le lac Saint-Jean et visite du Trou de la Fée !

Cette caverne, d’une profondeur de 68 m, résulte d’un phénomène rare : une cassure dans la croûte terrestre a entraîné le glissement des parois l’une contre l’autre. L’un des sentiers mène à cette caverne. On aura des points de vue sur la chute Martine et les cascades de la rivière Métabetchouane. Une ancienne conduite d’eau, aménagée d’un trottoir de bois, mène aux ruines d’une centrale hydroélectrique. Une longue section de passerelles est accrochée en plein milieu de la paroi longeant la rivière et ses cascades. La caverne du Trou de la Fée est le seul habitat naturel protégé pour chauves-souris au Québec. Nous y descendons avec un guide âgé au moins de 75 ans, visite ardue qui aurait été interdite certainement en France!

Pour finir la journée, visite de Val Jalbert qui est un véritable musée à ciel ouvert avec ses maisons en bois d’époque, le couvent-école, le bureau de poste et le magasin général qui tenait lieu de « supermarché ». Entre les années 1901 et 1927, Val-Jalbert vibrait joyeusement au rythme de son usine de pâte à papier. Il a été transformé en attraction touristique dans les années 1960.

Nuit à Roberval au gîte Les Deux Soeurs ( ancien presbytère au bord du lac Saint-Jean, tenu par une seule soeur maintenant ) et dîner au Yet ( restaurant végétarien ) que je recommande.

Jour 8 : Zoo de Saint-Félicien

On prend un petit train et on circule à l’intérieur de cette belle réserve animale. Beaucoup d’animaux sont le long des rails !

Jour 9 : nous partons pour Sainte-Rose-du-Nord en passant par Chicoutimi. On visite La Petite Maison Blanche ( 1890) qui est la seule à avoir résisté à deux inondations ( 1947 et 1996 ) et qui est devenue un musée. https://www.petitemaisonblanche.com/histoire-petite-maison-blanche

A Sainte-Rose-du-Nord, le gîte de Monsieur le Maire nous accueille chaleureusement pour la nuit : le gîte est confortable et la vue est splendide!

Petite anecdote : lors d’ une balade à Sainte- Rose du-Nord, nous tombons sur le Musée de la Nature. Quelle horreur ! Que des animaux empaillés et ce musée est tenu par une « sorcière » ! Nous ressortons un peu traumatisés!

Jour 10 : après un délicieux petit déjeuner ( pain perdu au sirop d’érable, petits gâteaux, oeufs au jambon, croissants au sirop d’érable), on embarque pour une croisière dans le fjord de Saguenay.

Dans la soirée, nous rejoignons Tadoussac et dormons à l’adorable gîte Maison Hovington, un peu kitsch certes mais très cosy! Dîner au Café Bohème avec au menu un bagel au saumon accompagné de bière au miel et aux bleuets ( myrtilles canadiennes).

Jour 11-12: sortie en zodiac pour observer les baleines… Mon fils dira au vue des photos : beaucoup d’eau, un peu de baleines !

Puis direction Baie-Saint-Paul en passant par Sainte-Irénée, Port au Persil, Malbaie ( arrêt à la boulangerie « Pains d’Exclamation » : miam! ). On dort au gîte Terre et Ciel à Baie-Saint-Paul.

Jour 13-14 : en route vers la ville de Québec ! On s’arrête aux Chutes du Canyon Sainte-Anne et à la Cathédrale Sainte-Anne de Beaupré.

Nous nous rendons sur L’île d’Orléans qui est une île du fleuve Saint-Laurent située près de la ville de Québec. Après le tour de l’île, café et dégustation de blé d’Inde ( c’est du maïs) très tendre et goûteux.

Nous finirons notre périple par la visite des Chutes de Montmorency et la ville de Québec avec son beau château de Frontenac. Notre dernière nuit aura lieu au Camping Juneau dans un joli bungalow et au bord d’un lac sur lequel nous ferons une balade en canoë.

Quel beau souvenir le Québec ! Les québécois sont accueillants , chaleureux, d’une gentillesse incroyable! Leurs syndicats d’initiative sont juste incroyables : accueil, gentillesse, serviabilité, efficacité, conseils … Bref, d’une aide précieuse. On se sent en sécurité au Québec et c’est d’une propreté exemplaire. En plus le temps était avec nous : pratiquement que du soleil pendant notre séjour et des températures douces dans l’ensemble.

Les paysages sont superbes. C’est la Nature à 100 pour cent. C’était le début  » des couleurs » lorsque nous y sommes allés mais c’était déjà magnifique.

Nous n’avons malheureusement pas mangé de « poutine »( spécialité culinaire) , ni pu assister à la récolte du sirop d’érable( saison des Sucres) qui se déroule entre la fin de l’hiver et le début du printemps mais nous nous sommes régalé de  » fish and chips », de bleuets ( myrtilles), de framboises,de blé d’Inde et des bons petits déjeuners préparés par nos hôtes au fur et à mesure de notre voyage.

Nous avons loué une voiture de location à l’aéroport et je téléphonais du jour au lendemain pour les réservations de gîte pour la nuit. J’avais fait une liste d’hébergements avant de partir et nous n’avons eu aucune déception. Seul bémol : Hôtel Les Suites Labelle à Montréal que je déconseille fortement. Hôtel sans charme avec un mur comme vue de notre chambre !

Voilà les Zamis ! J’espère que ce voyage chez nos cousins vous aura plu et vous incitera à vous rendre là-bas. Vos remarques et questions seront appréciées. Dans l’attente de vous lire… Bonjour!

Bienvenue en Islande

Je vous invite en Islande cette fois-ci !

Seljalandsfoss

Nous sommes partis le 7 juillet 2017 à destination de Reykjavik ( Paris-Reykjavik avec Transavia : 3h30 de vol) pour 10 jours. Nous avons fait le tour de l’île par la route circulaire N°1 avec une voiture de location . Nous avons organisé nous-mêmes notre circuit. Tous nos hôtels étaient réservés par avance ( janvier 2017) car le mois de juillet est un mois de haute saison touristique. Le soir de notre arrivée, nous avons dormi dans un hôtel près de l’aéroport de Kéflavik. ( Base Hotel by Keflavik Airport).

Paysage de lave volcanique autour de Reykjavik

Le lendemain matin , nous avons profité d’un city tour gratuit d’une heure pour découvrir la capitale( https://citywalk.is/tour/free-walking-tour-reykjavik) . Notre guide était intéressante et nous avons eu droit à de nombreuses anecdotes. Les islandais ne vous diront jamais qu’ils croient à l’existence des trolls mais ne vous diront jamais qu’ils n’y croient pas non plus! Ils dévient d’ailleurs des routes lorsqu’il y a certains rochers car ceux-ci sont susceptibles d’être des trolls … Et des rochers, ce n’est pas ce qu’il manque en Islande!

Puis nous avons pris la route en direction du Cercle d’Or (sud de l’Islande). Nous sommes passés par le Parc National de Thingvellur où se trouve un des plus vieux parlements du monde et nous nous sommes arrêtés à Laugavartn Fontana où nous avons profité des sources chaudes soufrées. Nous avons dormi au Galleri Laugavartn, un joli Bed and Breakfast accueillant et confortable.

Le lendemain, découverte des geysers de Geysir, Strokkur et la cascade de Gullfoss.

Dîner à Sellfoss au Kafi Kruss ( café/restaurant) et nuit chez l’habitant au Skalatjörn Homestay en pleine campagne!

Le lendemain, on poursuit notre route en direction de l’est de l’île en passant par la visite de la cascade de Seljalandsfoss et le magnifique site de Dyrholaey avec ses plages de sable noir.

Le soir, nous dormons à Hali, près de Höfn, au Skyhusid Guest House et le lendemain nous continuons notre route vers le Parc de Skaftafell. Sur le bord de la route, nous voyons plusieurs véhicules stationnés et nous avons la suprise en montant une colline de découvrir un spectacle magnifique : le glacier lagoon , Jökulsarlon!

Après le glacier, nous prenons la route direction pointe ouest de l’Islande et nous dormons au Lyngas Guesthouse à Egilsstadir.

En route vers le nord de l’islande : Husavik. On découvre la cascade de Dettifoss, le site de Myvatn où nous nous baignons dans les sources chaudes et la cascade de Godafoss. Le soir, on dort au Vestmannsvatn Guesthouse au bord d’un lac près d’Husavik. Nous y resterons deux nuits.

Nous visitons Husavik et son musée de la baleine et Akureyri, surnommée la Capitale du Nord de l’Islande et qui est un important centre et port de pêche.

Le village reconstitué de Vidmyrarkirkja. Nuit à Saudarkôkur au Helluland Guesthouse

Un cheval islandais aux yeux bleus!! Devinette : quelle est la particularité unique au monde de ces chevaux? A vos claviers dans les commentaires ….

En route vers l’ouest… Nous passons à Hofsos Sundlaug puis à Lyulaugar où nous profitons des sources chaudes mais non soufrées et nous passons deux nuits au Vid Hafid Guesthouse à Olafsvik, pointe ouest de l’islande.

Visites d’un cratère à Saxholl avec une vue à 360 degrés sur un paysage de lave et d’une cave volcanique à Vatnshellir.

Notre voyage est presque terminé ! Sur la route ouest vers Reykjavik, nous nous arrêtons à Hellnar au Primus Kaffi ( café) puis direction Bûdir.

le paradis des phoques

Nous finirons notre voyage à Reykjavik où nous visiterons le Harpa, magnifique salle de concert et la cathédrale.

Infos pratiques : la haute saison touristique s’étale de mi-juin à fin août mais s’étire maintenant de plus en plus de fin mai à fin septembre. La forte affluence touristique et une hausse conséquente des tarifs obligent à réserver les nuitées plusieurs mois à l’avance à l’exception des campings. L’été, il fait jour en continu mais il y a des rideaux occultants dans la plupart des hébergements. La route N°1 est goudronnée à 90 pour cent mais nous avons eu des routes de terre au nord de l’Islande! Notre voiture était une berline et nous avons eu des difficultés quelquefois. Un conseil : l’utilisation d’un 4X4 est rassurant pour traverser l’île de part en part. Nous avons parcouru environ 1500 km pour faire le tour de l’île.

Le coût de la vie là-bas est élevé . Les restaurants sont chers : nous avons mangé 3 fois environ dans un « bon » restaurant ( attention, I’Islande n’est pas le pays des gastronomes ) sinon nous avons plutôt mangé des hamburgers, pizzas et compagnie! Nous avons également acheté de quoi se faire à manger dans des supermarchés. ( il y a des cuisines la plupart du temps dans les Guest houses). On peut manger à bas coût aussi et pas trop mal dans les stations service La devise islandaise est la couronne et les paiements s’effectuent avant tout dans la monnaie nationale. Toutes les localités disposent de distributeurs par contre.

L’Islande est un pays très propre et il a zéro criminalité! Nous avons vu une fois une voiture de police! Les islandais sont très respectueux.

Concernant le climat … Nous avons eu beau temps et vraiment très peu de pluie. Du vent et du froid par contre. Il a fait maxi 14 degrés. Les hébergements sont très bien chauffés grâce à la géothermie ! Nous avons trouvé des toilettes gratuites perdues au milieu de nulle part et chauffées !

Il y a des chaises un peu partout comme ça! Je suis un peu perchée comme nana!!

Nous avons adoré ce voyage en Islande ! Dépêchez-vous d’y aller avant qu’il y ait trop de touristes! Le dépaysement est total et les paysages tellement différents selon chaque site!

Mon aventure Damart

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon aventure avec Damart ! Elle a commencé lorsque j’étais jeune : Damart a fêté ses 65 ans il y a deux ans et j ai fêté récemment mes 62 ans ! Ma maman nous habillait avec des sous vêtements Thermolactyl Damart ma soeur et moi, l’hiver pour aller à l’école et pour aller au ski : on avait bien chaud! Les équipements de sport d’hiver  n’étaient pas ce qu’ils sont maintenant : on mettait plusieurs couches sous les anoraks et pantalons de ski!!

En 2018, Damart organise un concours avec à la clé une journée VIP , un shooting photo et un bon d’achat. Comment participer ? Il fallait poster une photo de soi et raconter son histoire avec Damart. La personne dont la photo et l’histoire seraient les plus likées par ses proches et les internautes était présélectionnée.Un jury a ensuite sélectionné les gagnantes. Mes copines Michèle Pelux et Solange Gourse et moi avons été sélectionnées et deux groupes de gagnantes ont été formés.

le photographe et son harem…

Juin 2018 : en route pour Lille où nous allons passer une journée de rêve ! Tout est super bien organisé ! Accueil adorable ! On est choyées et chouchoutées ! Dîner, séance shooting, déjeuner ! On visite les ateliers à Roubaix. L’équipe Damart est sensationnelle!

Rencontre avec Anne Laure : une belle rencontre et le lien dure toujours!

Eté 2018, mes copines Solange et Michèle viennent me rendre visite : l’occasion pour nous rendre ensemble à la boutique Damart de Montpellier!

Boutique Damart Montpellier: les drôles de dames sont réunies ! Il manque notre Charlie!

Achat de robes , de blouson, de veste et de baskets!! C’est l’été!!

Octobre 2018 : départ pour Lille afin de fêter les 65 ans de Damart … Les drôles de dames sont réunies! Et on retrouve notre cher Charlie!

Avec le plaisir de retrouver mes copines et notre  » Charlie »

Utilisation de mon bon d’achat Damart… Manteau en alpaga, t-shirt, pantalon, chaussures, écharpe, sac… Habillée pour l’hiver !!

Même pas froid en Laponie grâce à mon Damart thermolactyl… Janvier 2019

Mai 2019 : à toutes les femmes …

Et pour finir… Testeuse du jean Perfect Fit de Damart ( Février 2020) : un jean qui tient ses promesses! Ventre plat, belles fesses, bien stretch, ajusté comme il faut et une couleur tonique et actuelle !

Voyage en Laponie Finlandaise

L’église de Saariselka

Aujourd’hui, je vais vous parler de notre voyage en Laponie Finlandaise que nous avons effectué pendant 8 jours en Janvier 2019; Nous sommes passés par l’agence Selectour et c’est la Française des Circuits groupes qui a pris en charge l’organisation de notre séjour « Essentielle Laponie » 8 jours/ 7 nuits. Nous avons pris un charter affrété une fois par an : Montpellier/ Ivalo direct, ce qui représente 4 heures de voyage environ. Il y a 1h de décalage avec la France( 1 heure de plus en Laponie).

Saariselka est un petit village à 250 km au nord du cercle polaire et une station de sports d’hiver se trouvant dans une zone de montagne, en plein coeur de la Laponie, à proximité du Parc National d’Urho Kekkonenn. Environ 350 habitants y vivent et il s’agit de l’une des plus grandes communautés Sami de Finlande avec environ 2000 Sami vivant dans la région.

De l ‘aéroport d’Ivalo, nous avons pris un bus qui nous a amenés à Saariselka à une demie heure au sud d’Ivalo. C’est là que se trouvait notre hôtel Riekonlinna situé en plein centre du village.

A notre arrivée ( jour 1), nous avons eu un cocktail et nous avons récupéré notre équipement grand froid ( combinaison isotherme, moufles, bonnet, bottes ) . Pendant la semaine , nous avons eu à peu près moins 20° tous les jours. Nous n’avons pas souffert du froid du tout grâce à notre équipement. Il fait nuit tout le temps sauf entre 10h/11h du matin et 14h. Le village et les pistes sont éclairés en permanence.

Jour 2 : les Olympiades ( ski en tandem, course en raquettes, lancer de lasso, ,motoneige, montage d’un tipi lapon, allumage d’un feu dans la neige). Après toutes ces épreuves et beaucoup de rigolade, déjeuner dans un kota ( auberge).

Jour 3: Randonnée en raquettes et temps libre. On en a profité pour faire du ski de fond ( matériel prêté), monter à la station de ski ( 200 kms de piste!! ) et balader dans le village, visiter le musée Sami ( lapon). Dîner à l’hôtel : soupe, viande de renne.

Jour 4 : Découverte du peuple Sami et voyage au pays des rennes.

Jour 5: Balade en traîneaux de chiens et ferme des huskies

Jour 6: safari en moto-neige ( 50 km) et pêche sous la glace.

Le soir, nous sommes sortis vers 23h pour essayer de voir des aurores boréales ; il y a un observatoire à proximité de l’hôtel ( cabine Aurora) et nous avons eu la chance de pouvoir observer quelques aurores boréales ( très compliquées à photographier).

Jour 7 : journée libre; nous en avons profité pour nous balader, faire du ski de fond , jouer au bowling et le soir nous avons dîné dans un kota finlandais organisé par Lapland Safaris North. Je tiens à mentionner nos animateurs( francophones) particulièrement attentifs, très professionnels et d’une grande gentillesse tout au long de ce séjour.

Jour 8 : départ pour l ‘aéroport d’Ivalo

Infos pratiques : la Finlande fait partie de la CEE et la monnaie est l’Euro. Aucune vaccination n’est exigée et aucune précaution particulière n’est à prendre. Le climat est froid et sec et les températures peuvent varier de 0° à moins 30°. ( Nous avons eu moins 20° et la semaine qui a suivi notre séjour, il a fait moins 40°). Pas d’inquiétude : entre vos vêtements et la combinaison qui vous est prêtée, aucune raison d’avoir froid. Nous vous conseillons d’emporter : des sous-vêtements chauds en Thermolactyl (pour ma part, j’ai emporté mes Damart ), col roulé, pull en laine, chaussettes minces et épaisses en laine et soie, pantalon chaud ( survêtement ou autre), gants en Thermolactyl ou soie pour enfiler sous les moufles, doudoune ou parka, pantalon chaud, écharpe, bonnet, grosses chaussures, crème de protection adaptée au grand froid. Prévoir 4 couches de vêtements obligatoires( pas de coton) et 15 à 20 mn pour s’habiller.

Formalités : carte nationale ou passeport en cours de validité.Attention aux formalités spécifiques concernant les mineurs et l’autorisation de sortie de territoire qui est à nouveau en vigueur depuis le 15/01/2017.

Pour le moto-neige, il faut être âgé de 18 ans et posséder un permis de conduire. Les enfants sont transportés à l’arrière ou dans des traîneaux. Les moto-neiges sont équipés de poignées chauffantes. Attention de bien prendre une assurance car en cas d ‘accident, cela peut vous coûter très cher ( 750 euros pour une personne de notre groupe) et pas d’alcool avant de conduire !!

Monsieur Cuisine…

… Et en l’occurrence c’est Madame qui cuisine…. avec l’aide de Monsieur Cuisine ! Mais qui est ce Monsieur Cuisine ? Ah! Ah! Mais si vous le savez ! C’est le robot connecté de Lidl. Cela fait quelques mois que je le possède et j’en suis ravie. Maintenant que je suis à la retraite, j’ai le temps de cuisiner et Monsieur Cuisine m’est d’un aide précieuse.  Je peux suivre directement la recette sur l’écran étape par étape ou bien utiliser les livres de recettes. Monsieur cuisine mixe, cuit, malaxe, pétrit, saisit, cuit à la vapeur… Il fait presque tout quoi! Le mec parfait après mon chéri quand même !

Je reçois régulièrement de nouvelles recettes  sur l’écran de mon robot : je n’ai plus qu’à en choisir une et la réaliser. Et cette semaine, j’ai bossé pour vous cher(e)s internautes et effectué plusieurs recettes .  

Pour commencer, j’ai réalisé une soupe aux lentilles corail que j’ai décorée avec des grains de grenade et de la coriandre ce qui a donné un goût un peu oriental à ma soupe qui était consistante, revigorante, pleine de vitamines et colorée !  Franchement, pas mauvaise du tout! 

Ensuite, j’ai fait du poulet satay aux arachides ! Plutôt original ce plat : le goût des cacahuètes ressort bien : il ne faut pas être allergique aux arachides mais sinon le poulet est hyper tendre ( cuit à la vapeur) et très parfumé! Servi avec des légumes cuits également à la vapeur, ce plat est complet et sain. Mon chéri a bien aimé : il me sert de cobaye d’ailleurs le pauvre ! 

J’ai également fait une tarte Tatin. Première fois de ma vie où je me lançais dans la réalisation d’une pâte feuilletée maison ! Je fais souvent des pâtes brisées mais jamais de pâte feuilletée. Résultat : impeccable! Bon, j’avoue Monsieur Cuisine m’a bien aidée une fois de plus! 

J’ai également réalisé un pain de viande et sa sauce aux poivrons; j’avais déjà fait cette recette mais je n’étais pas satisfaite du résultat au niveau de la viande. Il faut vraiment faire un mélange de viandes et la première fois, je n’ai pris que du boeuf et je n’ai pas trouvé le goût top top. Cette fois ci, j’ai suivi la recette fidèlement et utilisé un mélange veau/boeuf. En bouche,le pain de viande s’est révélé d’une consistance unie, douce, moelleuse, bien plus réussie que la première fois.

Et pour finir, ma recette préférée Monsieur Cuisine : le velouté de potimarron ! Un pur délice , parfumé (  cannelle, noix de muscade, sucre roux,  huile de graines de courge)  !

Mon Nouvel An 2020

Tous les ans, depuis quelques années, mon compagnon et moi nous partons avec un couple d’amis et nous visitons une ville situé à moins de trois heures de Montpellier et cette année, nous sommes allés à Albi surnommée La Ville rouge et classée au patrimoine mondial de l’Unesco.. Nous avons découvert une très jolie ville bien mise en valeur et particulièrement illuminée en cette fin d’année ! Le soir de notre arrivée , nous sommes allés à Gaillac au Festival des lanternes chinoises  : 40 hectares d’illuminations  pour la troisième année consécutive . A voir absolument , c’est féerique!

Albi, la ville Rouge

Nous avons loué un airbnb pour deux jours au centre d’Albi , un très joli petit appartement  dans une des plus vieilles rues historiques, la rue Henri de Toulouse Lautrec . Nous avons visité la Cathédrale Sainte Cécile qui est la plus grande Cathédrale construite en brique au monde. Nous avons également visité la Collégiale et le Cloitre Saint-Salvi ainsi que le Pont -Vieux.

La plus haute cathédrale en briques d’Europe

Pour le dîner du 31 au soir, j’avais réservé une table au Jardin des Quatre Saisons situé Rue de la Pompe à Albi et à 10 minutes à pied de notre airbnb. (https://www.le-jardin-des-quatre-saisons.com).Nous y avons très bien mangé : menu à 82 euros boissons et alcools compris et en rentrant, nous avons fait les illuminations d’Albi  qui étaient très réussies!!